enfr

À propos de Sophie Lambert

L’artiste Sophie Lambert nous transporte dans un univers construit à partir de pulsions abstraites, de morceaux de rêves qui se reflètent en couleurs, en mouvements, en un jeu de lumières et de transparences.

Son travail, très près de la nature, frôle l’abstraction. Les lignes étant peu présentes, les formes se distinguent par les changements de couleur. Sinon ce sont des traits plus crus qui nous bousculent dans une violente tempête chromatique. D’innovantes techniques viennent parfois repousser les limites de son œuvre, comme ce jeu de peinture et de gravures minimalistes déployé sur métal que l’artiste raffine depuis quelques années.

Les images de Sophie Lambert rappellent fréquemment le voyage, l’exil, la mer; on y trouve souvent un calme où notre regard s’accroche pour s’y perdre. On sent un vent à la Turner, on distingue des teintes de Thomson, on perçoit la luminosité de Monet : bribes d’influences qu’elle s’approprie pour les relancer ensuite dans son univers.

Elle puise ses inspirations à même les matières organiques ou plus concrètement des endroits qu’elle connaît, réels ou fictifs. Ses œuvres sont un mélange bien dosé de figuration et d’abstraction, la couleur en est le liant, l’acteur principal. Sophie Lambert est en constante mouvance. Défrichant tranquillement des sentiers inexplorés, elle réinvente constamment son propre travail.

Parcours et mouvements

Sophie Lambert est née et a grandi à Montréal. Forte de ses études en arts graphiques au Cégep Ahuntsic et à l’Université du Québec à Montréal, elle a débuté sa carrière avec l’équipe de Joseph Rosz Communiquart, où elle a perfectionné ses techniques en infographie.

Dès 1993, elle joint l’équipe de Lambert Multimédia à titre de directrice de la création, puis en devient la vice-présidente. Elle participe à la conception graphique, à la création d’animations numériques et aux effets spéciaux de projets d’envergure internationale tels que l’Exposition universelle de Lisbonne 1998, le pavillon du Canada à Hanovre 2000, l’Euro Space Center de Belgique 2000, et le Jardin de Montréal à Shangai en 2000.

Depuis 2002, Sophie Lambert est artiste-peintre à temps plein. Dorénavant bien ancrée en Chaudière-Appalaches, elle donne rendez-vous au public chaque été dans la chapelle de Saint-Jean-Port-Joli, où elle crée devant les visiteurs.

Aujourd’hui, Sophie Lambert cumule les prix et les distinctions. Ses toiles sont représentées dans une foule d’expositions. Les œuvres de l’artiste québécoise se retrouvent également dans des collections privées au Canada, en France, aux États-Unis, en Australie, en Allemagne, en Argentine, au Japon, à Singapour et au Mexique.